• thefunkyman

Les Méga-Capitalisations technologiques US sont-elles devenues des valeurs défensives?

Par Investing.com (Michael Kramer)Marchés boursiers06/11/2020 11:00


Les méga-capitalisations semblent être devenues plus qu'un simple pari sur la croissance, mais un moyen de parquer de l'argent en période d'incertitude. Des actions comme Apple Inc (NASDAQ:AAPL), Amazon.com Inc (NASDAQ:AMZN), Microsoft Corporation (NASDAQ:MSFT), Facebook Inc (NASDAQ:FB) et Alphabet Inc (NASDAQ:GOOGL) ont non seulement des profils de croissance des revenus et des bénéfices sains, mais elles fournissent également un flux de trésorerie important.

Plus important encore peut-être, ces entreprises sont la force dominante dans leur secteur respectif. Cela signifie que même en période de difficultés économiques, ces entreprises peuvent continuer à prospérer. Cette notion a poussé les investisseurs à se ruer sur les actions des méga-capitalisations.



Apple


Ce ne sont pas seulement les fondamentaux qui poussent les investisseurs vers ces actions de méga-capitalisation, c'est leur taille même. Par exemple, Apple et Microsoft sont les deux plus grandes sociétés américaines en termes de capitalisation boursière. Elles sont également les composantes les plus importantes d'indices, dont le S&P 500. Il est difficile pour le S&P 500 d'augmenter ou de diminuer sans leur participation ou peut-être même sans qu'ils montrent la voie.

En attendant, des entreprises comme Amazon ont été l'un des plus grands bénéficiaires de la période économique actuelle. La pandémie a été un formidable stimulant pour le commerce électronique. La tendance était déjà favorable à Amazon, mais en raison du coronavirus, Amazon a vu ses revenus exploser au cours des derniers trimestres. La société a enregistré une croissance de ses revenus de 40 % au deuxième trimestre et de plus de 37 % au troisième trimestre.



Microsoft


Alphabet a vu ses revenus baisser d'environ 2 % au deuxième trimestre, pour atteindre 38,3 milliards de dollars. Cependant, les recettes se sont rapidement redressées, augmentant de plus de 14 % par rapport aux 46,2 milliards de dollars de l'année dernière. En comparaison, les bénéfices de l'entreprise ont grimpé de plus de 52 % pour atteindre 16,40 dollars par action.

Alors que de nombreuses entreprises ont eu du mal à traverser cette période économique difficile, ces actions de méga-capitalisation ont, pour la plupart, prospéré. Si certaines d'entre elles sont plus volatiles que ce à quoi la plupart des gens s'attendent pour une valeur refuge, ce n'est pas le cas de toutes.

Les données de Refinitiv montrent qu'Alphabet a un bêta sur 5 ans de seulement 1,03, ce qui signifie que l'action se négocie avec presque le même degré de volatilité que le S&P 500. Quant à Microsoft, son bêta sur cinq ans est de 0,87. Dans certains de ces cas, les profils de volatilité sont donc inférieurs à ce que l'on pourrait penser.

Cependant, des actions comme Amazon, Apple et Facebook se négocient avec une volatilité plus importante, avec un bêta plus proche de 1,3.



Amazon


Bien qu'il soit difficile de comparer ces actions à des noms de services publics ou de soins de santé, qui servent généralement de secteurs défensifs. Le seul avantage que les secteurs défensifs traditionnels peuvent offrir est le versement de dividendes plus importants, ce qui fait défaut aux méga-capitalisations.

Toutefois, il convient également de noter qu'un dividende important peut accroître les risques en période d'incertitude économique. Si la rentabilité d'une entreprise s'affaiblit suffisamment, elle pourrait remettre en question les dividendes futurs. C'est peut-être une autre raison pour laquelle certains de ces secteurs plus traditionnels ont connu des difficultés en 2020.

Les actions des méga-capitalisations semblent avoir pris un rôle défensif en 2020, offrant aux investisseurs un port en période de turbulences. Au vu de leurs performances cette année, il semble que ce pari ait été payant.


Micheael Kramer et les clients de Mott Capital détiennent des actions d'Apple, de Google et de Microsoft


https://fr.investing.com/analysis/les-megacapitalisations-technologiques-us-sontelles-devenues-des-valeurs-defensives-200435921

82 vues0 commentaire