• thefunkyman

L’Investissement Socialement Responsable, un pari d'avenir après la pandémie ?

Par David Wagner 

10/06/2020


Investing.com - La pandémie de coronavirus aura sans doute des conséquences profondes à long terme sur l’économie et la société, y compris en termes d'investissements. Ainsi, le covid-19 a mis en lumière ou accéléré certaines tendances. Par exemples, des actions ont bénéficié du fait que les gens restent chez eux, comme Netflix (NASDAQ:NFLX) et Zoom Video, et ont dépassé les attentes au cours des derniers mois. Mais un autre impact plus profond du Covid-19 se profile sur les marchés financiers, car la pandémie pourrait bien s'avérer être un tournant majeur pour les Investissements Socialement Responsables, face à des changements dans les valeurs des sociétés occidentales. Cette approche d'investissement, qui prend en considération les notations environnementales, sociales et de gouvernance d'une entreprise en plus des mesures financières traditionnelles, avait déjà le vent en poupe l’année dernière. Et cela s’est accentué en 2020, puisque depuis le début de l'année, les fonds durables cotés en bourse aux États-Unis ont enregistré des entrées record, malgré les turbulences du marché. "Nous voyons la crise de Covid-19 accélérer la tendance à l'investissement dans les énergies renouvelables" a déclaré à ce propos la banque JP Morgan dans une récente note envoyée à ses clients. Côté performances, les fonds respectant les principes d’investissement socialement responsable ont prouvé qu'ils peuvent offrir des rendements comparables, voire supérieurs à ceux du marché. Le Nuveen ESG Large-Cap Growth ETF (NYSE:NULG) a par exemple enregistré un rendement de 10 % cette année, tandis que le iShares ESG MSCI USA ETF (NASDAQ:ESGU) le plus gros de la catégorie avec plus de 7,1 milliards de dollars d'actifs sous gestion - a enregistré un rendement de 0,6 % depuis le début de l'année. Certes, la performance de cette thématique d’investissement depuis le début de l’année ne signifie pas que la tendance va se poursuivre à long terme, mais la récente période de crise constituait le premier véritable test en période de repli majeur du marché pour ce type de fonds (qui existent depuis des longtemps mais ne gagnent en traction que depuis environ 5 ans), et jusqu'à présent, ils font preuve d’une très bonne résistance, ce qui constitue un point positif capital pour ceux qui envisagent de miser à long terme sur l’Investissement Socialement Responsable. "Nous prévoyons que les investisseurs se concentreront davantage sur les considérations d’Investissement Socialement Responsable après le COVID-19, avec une demande particulière pour une plus grande transparence des entreprises et une plus grande responsabilité des parties prenantes", a déclaré UBS dans une récente note aux clients. "La crise souligne la pertinence des considérations ESG pour la performance des entreprises et le rendement des investissements, et nous pensons que cela continuera à influencer les actions des entreprises et des investisseurs à l'avenir", a ajouté la firme.


Des flux entrants record sur les ETFs'


Les fonds axés sur la durabilité ont attiré un montant record de capitaux au cours du premier trimestre de cette année, alors même que la pandémie secouait les marchés mondiaux. Selon Morningstar, les fonds durables mondiaux ont enregistré des entrées à hauteur de 45,7 milliards de dollars, tandis que l'univers des fonds au sens large a connu des sorties de fonds à hauteur de 384,7 milliards de dollars. Au cours du mois dernier, le fonds iShares ESG MSCI USA ETF (NASDAQ:ESGU) s'est révélé être le véhicule le plus populaire, attirant environ 555 millions de dollars de nouveaux investissements, selon FactSet. Parmi les autres choix populaires, citons le Xtrackers MSCI USA ESG Leaders Equity ETF (NYSE:USSG), qui a enregistré des entrées d'environ 503 millions de dollars, ou encore le iShares ESG MSCI USA Leaders ETF (NASDAQ:SUSL) a récolté 493 millions de dollars de nouveaux capitaux.


La pandémie Covid-19 a accéléré les investissements socialement responsables


Avant la pandémie, l'idée selon laquelle les entreprises devraient prendre en compte les questions environnementales et sociales et non uniquement financières était de plus en plus populaire. Or, la pandémie va probablement accélérer ce changement, les investisseurs récompensant les entreprises qui ont répondu à la crise en se concentrant sur des objectifs à long terme, plutôt que de privilégier à tout prix le profit à court terme. En effet, le ralentissement économique induit par le virus a exposé certains des dangers de prioriser des politiques bénéfiques pour les actionnaires, comme les rachats et les dividendes. Certaines entreprises ont déjà réduit leurs dividendes, car les plus touchées luttent pour se maintenir à flot, et les rachats devraient également ralentir cette année. À plus long terme, l'attitude "l'actionnaire d'abord" pourrait bien appartenir au passé, ce qui devrait laisser plus de marge aux entreprises pour se pencher sur les questions environnementales et sociales.


David Wagner 

investing.com




17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout